Coin Presse


Le Tiers Lieu de l'Aulne dans la presse




image tlgrame_1.png (10.7kB)


Lycée de l'Aulne. Le Tiers-lieu fête ses 1 an


Les étudiants en deuxième année de BTSA préparent l'anniversaire de leur bébé.
"La classe de BTSA Développement et animation des territoires ruraux du Lycée de l'Aulne soufflera, le 25 avril, la première bougie du Tiers-lieu. « Il s'agit d'un lieu de rencontre, entre la maison et le travail, sur le principe du coworking. Il s'adresse aux porteurs de projets, aux entrepreneurs... », explique Coryande, étudiante. Et propice à la création. « Nous avons reçu une développeuse web, ou encore un particulier qui voulait monter une association. C'est fait maintenant ! ».
Un anniversaire ouvert à tous
image photo_1.jpg (0.1MB)

Le projet est né il y a donc plus d'un an, dans le cadre initial de la formation des étudiants. « Nous avons mené un diagnostic sur le territoire. Et nous nous sommes aperçus qu'il y avait ce besoin de cohésion et de rencontre à Châteaulin. Cela évite également de voir partir cette dynamique à Brest ou Quimper », explique Pauline, également étudiante et porteuse du projet. Le principe du Tiers-lieu consiste à fournir une salle de classe, équipée de matériel informatique, du Wifi et d'une machine à café, chaque mardi après-midi. Le tout gratuitement et sans obligation de réservation. Pour continuer de faire connaître et grandir cet espace, les étudiants organisent une journée anniversaire et des portes ouvertes le mardi 25 avril. Au programme, dès 9 h et jusqu'à 17 h 30, présentation des locaux, témoignages, repas partagé... Six ateliers de deux heures seront également proposés par les étudiants : art floral, couture, mais aussi utilisation d'outils numériques collaboratifs."
Pratique.
Mardi 25 avril, journée anniversaire du Tiers-lieu au lycée de l'Aulne. Le nombre de places est limité pour chaque atelier, inscriptions possibles jusqu'à vendredi. Renseignements : btsdatr@lyceedelaulne.fr






image tlgrame_1.png (10.7kB)


Lycée de l'Aulne. Rendez-vous jeudi au Tiers lieu

  • Publié le 27 mars 2017

Lors d'un précédent Tiers lieu, Pauline Gouvary, étudiante en BTS DATR (à gauche), a animé « Le Chantier ». Cela consiste à se positionner sur une des chaises pour savoir où l'on se situe dans un projet et ce qu'on pense y apporter.
Dès jeudi, le Tiers lieu, animé par des étudiants en BTS Développement et animations des territoires ruraux du lycée de l'Aulne, rouvre ses portes. Plusieurs ateliers seront répartis tout au long de la journée.
image pauline.jpg (34.9kB)
Les étudiants en BTS Développement et animations des territoires ruraux (DATR) du lycée de l'Aulne rouvrent les portes de leur Tiers lieu, jeudi, de 9 h à 17 h. S'inscrivant dans le cadre d'une économie sociale et solidaire, ce Tiers lieu est un espace convivial où l'on vient travailler ou participer aux animations proposées mais aussi intégrer le comité de pilotage. Il a le soutien de partenaires institutionnels et privés. Ses objectifs ? « Notre volonté est de fédérer autour de cette initiative toutes les personnes désireuses de développer des projets et de disposer d'un espace d'échange pour bénéficier d'une dynamique collaborative. Ce projet se résume donc à la création d'un climat bienveillant, à l'expression de l'intelligence collective au service du territoire », répondent les étudiants.

Atelier « Yoga du rire »

Outre les ouvertures co-working du mardi, celle-ci, qui se tient tous les quinze jours, est complétée par des animations dont voici le programme : de 9 h 45 à 11 h 45, réunion avec le comité de pilotage, ouvert à toute personne souhaitant participer à la réflexion sur le Tiers Lieu. De 11 h 45 à 12 h 30, atelier « yoga du rire ». De 12 h 30 à 14 h, repas partagé (les participants sont d'ailleurs invités à faire découvrir leurs recettes). Puis, de 14 h à 16 h/16 h 30, plusieurs animations, au choix, seront proposées, dont un forum ouvert ou encore la customisation de réfrigérateurs. De 16 h à 16 h 30, une pause-café est organisée, suivie d'un temps d'échange, de 16 h 30 à 17 h. À noter qu'un site Wiki, une page Facebook et Twitter rendent compte de l'avancée des travaux.





image ouest.png (3.6kB)





L'espace de travail partagé des étudiants ouvre mardi

Publié le 22/02/17

Les étudiants de la formation BTS Développement et animation des territoires ruraux au lycée de l'Aulne ouvrent un espace de coworking dans le cadre de leur projet Tiers-lieu de l'Aulne.
L'espace « entre la maison et le travail, permet aux utilisateurs de pouvoir échanger et partager des connaissances, des savoirs autour d'animations », indiquent les élèves de BTS.
Le Tiers lieu de l'Aulne ouvrira mardi 28 février, de 9 h 30 à 17 h 30. « Tout le monde aura accès à une salle équipée, au  WiFi gratuit et à une machine à café », ajoutent les étudiants.
Le Tiers lieu proposera également ses espaces d'animations dont les thématiques sont orientées autour des professionnels et des porteurs de projet.
Mardi 28 février, ouverture de l'espace de coworking. Renseignements sur la page Facebook « tiers-lieux-de-laulne ».
Contact : btsdatr@lyceedelaulne.fr.




image ouest.png (3.6kB)





Un projet de « Tiers lieu » lycéen prend forme

Publié le 07/12/2016

La classe de BTS DATR (Développement et animation des territoires ruraux) du lycée de l'Aulne travaille depuis un an et demi sur un projet de « Tiers Lieu ». Le projet est né d'un recensement des besoins de la population sur Châteaulin et dans ses alentours.
« Une première journée d'ouverture s'est mis en place le 24 novembre, expliquent Mélissa Baron et Sophie Le Brigant, élèves de BTS DATR. Au cours de cette journée, nous avions mis à disposition un espace de co-working qui comprenait une salle avec un accès  WiFi et des ordinateurs (chacun peut travailler librement sur ses projets en cours ou dans le cadre de son travail personnel) et une autre salle où avaient lieu des échanges et des animations avec des porteurs de projets. »
Une seconde journée d'ouverture aura lieu lundi 12 décembre avec pour thématique : « Travaillons ensemble sur vos projets et/ou venez co-worker » « Par la suite, le lieu sera ouvert régulièrement en janvier avec une animation collaborative une fois par mois et une ouverture de l'espace co-working tous les quinze jours », ajoute Maria Cann.
La journée du lundi 12 décembre :
Voici le programme de la journée : à 10 h, café, accueil, présentation de la journée. De 10 h 30 à 12 h 30 : animations participatives autour des porteurs de projets (Afin d'exposer des projets et de répondre à leurs problématiques) dans une salle dédiée à l'échange ou utilisation du Tiers-lieu comme lieu de travail dans une salle de co-working.
De 12 h 30 à 14 h, repas partagé (apéritif, tarte, salade, quiche, gâteaux). De 14 h à 16 h : un nouveau temps de travail collaboratif avec les porteurs de projet ou un nouveau temps de travail dans l'espace de co-working. De 16 h 30 à 17 h : temps d'échanges et débriefing.
Inscriptions : btsdatr@lyceedelaulne.fr et 06 62 35 89 15. Il est possible de s'inscrire seulement sur une demi-journée ou sur la journée entière



image tlgrame_1.png (10.7kB)





Tiers-lieu. Deuxième journée d'ouverture demain au lycée de l'Aulne

publié le 11 décembre 2016

Les BTS Développement et animation des territoires ruraux du lycée de l'Aulne proposent une deuxième journée d'ouverture du Tiers-lieu, demain, dans leur établissement. Le 24 novembre, au cours de la première journée, les étudiants ont mis à disposition un espace de co-working. Dans une salle, avec accès  WiFi et ordinateurs, chacun a pu travailler librement sur ses projets ou dans le cadre de son travail personnel. Dans l'autre espace, des échanges autour d'animations participatives étaient destinés à des porteurs de projet. Le thème de la deuxième journée s'intitule « Travaillons ensemble sur vos projets et/ou venez co-worker ». Il est possible de s'inscrire seulement sur une demi-journée ou sur la journée entière. L'accueil se fait à 10 h autour d'un café. De 10 h 30 à 12 h 30, deux possibilités s'offrent aux participants : animations autour des porteurs de projet dans une salle dédiée à l'échange ; ou utilisation du Tiers-lieu comme lieu de travail dans une salle de co-working. Après un repas partagé, les activités du matin se poursuivent de 14 h à 16 h. La journée se conclut, par un temps d'échanges et de débriefing, jusqu'à 17 h. À partir de janvier, le lieu sera ouvert régulièrement avec une animation collaborative une fois par mois et une ouverture de l'espace co-working tous les quinze jours.

Contact
Tiers-lieu au lycée de l'Aulne, lundi, à partir de 10 h : tierslieudelaulne.net ; btsdatr@lyceedelaulne.fr ; 06.62.35.89.15 (Maria) ; 06.83.88.17.61 (Sophie).




image tlgrame_1.png (10.7kB)



Lycée de l'Aulne. Le Tiers-lieu facilite les projets

Publié le 29 novembre 2016

Entre Laurence Terrage, gérante de Net e-Nov' (au centre), une étudiante de BTS et Fabienne Joulkva, enseignante en éducation socioculturelle, la connexion est établie.
Jeudi, des BTS du lycée de l'Aulne ont lancé leur premier Tiers-lieu. Un espace de rencontres et d'échanges auquel une professionnelle du Net a participé. Elle donne ici son sentiment sur cette initiative fédératrice, prompte à développer les projets.
image coworking.jpg (28.0kB)
Un nouvel espace de rencontres a ouvert ses portes, jeudi, au lycée de l'Aulne. Ce Tiers-lieu, espace de rencontres et d'échanges, est destiné à faire se rencontrer les gens pour mener ensemble des projets. Notamment les auto-entrepreneurs, les télétravailleurs et autres personnes exerçant de façon isolée. Initié par les étudiants de BTSA Développement et animation des territoires ruraux (DATR), ce projet s'inscrit dans le cadre de leur formation. Il est l'aboutissement d'une enquête qu'ils ont mené sur le recensement des besoins du secteur.

L'avis d'une professionnelle

Parmi les visiteurs, élèves et membres du comité de pilotage, Laurence Terrage était présente à cette première rencontre. Elle est gérante de sa société Net e-Nov', dont l'objet est la création de sites internet et le développement Web. Elle a à son actif la création de sites pour une bonne quinzaine de sociétés, dont Breizh Solar (Brest), La Brasserie du Bout du Monde, 2i Drone (Pont-de-Buis) ou encore Kaniri Ar Mor, l'école de musique et de danse de Crozon. Laurence Terrage occupe pour le moment un bureau dans la pépinière d'entreprises du Faou. « Le système a ses limites lorsque l'on travaille seule. On s'y ennuie un peu.
  • Et puis, il y a un bail, un loyer, un manque de souplesse », déplore-t-elle.

« Partage de conseils »

En revanche, elle ne tarit pas d'éloges pour le Tiers-lieu. « Il favorise les rencontres, les échanges et le partage de conseils. De surcroît, il est parfaitement équipé en matériel informatique et jouit de la centralité châteaulinoise. Mais peut-être qu'un espace pour recevoir des clients aurait aussi sa place », s'interroge la chef d'entreprise. La spécialiste d'internet poursuit en assurant que les rencontres et les échanges sont « importants » lorsque l'on développe des logiciels. « Je travaille notamment sur un projet global pour artisans et producteurs en circuits courts. À ce titre, le Tiers-lieu est peut-être l'occasion de fédérer du monde autour de cette idée », propose-t-elle. Quoi qu'il en soit, ce coup d'essai de la part de ces étudiants qui, plus tard, seront chargés d'animer des territoires ruraux, atteste qu'il y a un besoin.

Pratique
La prochaine journée du Tiers-lieu se déroulera le 12 décembre, au lycée de l'Aulne. À partir de 2017, ces journées auront lieu tous les quinze jours. Contact : btsdatr@lyceedelaulne.fr




image tlgrame_1.png (10.7kB)



Legta. Le « Tiers-lieu » ouvre aujourd'hui

  • Publié le 24 novembre 2016

image maria_et_melissa.jpg (0.1MB)
Maria et Mélissa, et les autres étudiants du BTSA DATR proposent aux auto-entrepreneurs et télétravailleurs un lieu de rencontre et d'échange, dans leur lycée.La classe de BTSA Développement et Animation des Territoires Ruraux du Lycée de l'Aulne travaille depuis un an et demi sur un projet de « Tiers-lieu ». Le terme désigne les espaces de rencontres, qui ne sont ni la maison ni le travail, propices à la création de projets. Ce « Tiers-lieu » ouvre ce matin, dans leur établissement
Co-working pour les porteurs de projet

« Dans le cadre de notre formation, nous avons recensé les besoins de la population châteaulinoise. Pour réaliser ce diagnostic, nous nous sommes rapprochés de Louis Julien, qui a organisé ce type de rencontre à Crozon », explique Maria, l'une des étudiantes à l'origine du projet. « Il existe, pour les auto-entrepreneurs, les télétravailleurs et autres, un besoin de rencontre pour échanger des idées avec d'autres personnes. Le principe consiste à fournir un local, équipé de matériel informatique, du  WiFi et d'une machine à café », complète Mélissa. Pour promouvoir le projet, les étudiants accueillent, toute la journée les personnes intéressées. Après le café de bienvenue, à 8 h 30, les étudiants présentent le projet dans la matinée. « Il y a une salle de co-working et une salle d'échange avec une mise en place d'animations participatives autour des porteurs de projet », développe Maria. Après le repas, un autre temps de travail et animation précède un temps d'échanges avec recueil des attentes et les besoins par rapport à ce « Tiers-lieu ». La prochaine rencontre est fixée au 12 décembre et, à partir de 2017, ces journées auront lieu tous les quinze jours. Ensuite, ce seront les autres promotions qui prendront la relève.

Pratique
Ouverture du « Tiers-lieu », aujourd'hui, à partir de 8 h 30, au lycée de l'Aulne. Contact : tierslieudelaulne.net btsdatr@lyceedelaulne.fr




image tlgrame_1.png (10.7kB)



Lycée de l'Aulne. Un futur carrefour à idées

Publiée le 03 juin 2016

image table_ronde.jpg (37.3kB)
Enseignants et élèves ont discuté, mardi, du fonctionnement du futur lieu d'échange, dans l'amphithéâtre.

Les élèves de BTS Développement animation des territoires ruraux du lycée de l'Aulne souhaitent créer un espace d'échange où acteurs locaux et simples habitants pourraient se rencontrer.
Dans le cadre de leur BTS, les étudiants de la filière Développement animation des territoires ruraux (DATR) du lycée de l'Aulne pilotent un projet de tiers-lieu. Élus, entreprises, associations ou simples habitants, l'idée est de faire converger tous ces acteurs dans un lieu spécialement aménagé. Depuis le mois d'octobre, les étudiants sont allés recueillir des avis sur la construction dudit projet afin de juger de sa pertinence et de sa faisabilité. Mardi, quatre groupes se sont attablés pour discuter des tenants et des aboutissants de la structure, à savoir réfléchir sur son fonctionnement, son financement, le statut à adopter et, enfin, identifier les potentiels usagers. Bien que le tiers-lieu en soit encore à son état embryonnaire, celui-ci regorge de plusieurs vertus. Concrètement, on pourrait y discuter de projets à destination des Châteaulinois. Il s'agirait également d'une opportunité pour les auto-entrepreneurs, contraints parfois au travail isolé, de pouvoir échanger avec l'extérieur et de bénéficier de plus de visibilité.
Un échange de savoir-faire

« Le but est d'y faire émerger des idées, d'y échanger des savoirs et des savoir-faire, mais aussi d'y créer du lien social », explique Tristan Barnes, étudiant en première année de BTS DATR.
« Plus prosaïquement, ce nouvel aménagement, prévu dans l'enceinte du lycée, permettrait aussi de désengorger le CDI, souvent monopolisé par les élèves de fin de cycle », poursuit-il. Si le projet venait à se développer, lycéens et étudiants pourraient également se familiariser avec le monde professionnel qu'ils seront susceptibles d'investir prochainement. L'heure est venue de faire un premier bilan à partir des échanges prometteurs menés jusqu'ici. Globalement bien accueilli, le tiers-lieu soulève en revanche un petit bémol : plusieurs des sondés ont fait part d'une certaine retenue au sujet de leurs disponibilités.
Des intérêts suscités

Les réunions, qui ont débuté le matin, à 9 h 30, ont tout de même attiré quelques intéressés, comme Jean Celton, responsable de la vie culturelle et associative à la mairie de Châteaulin, quelques professionnels et un membre de Nuit Debout. « Le tiers-lieu, comme son nom l'indique, n'est ni la maison, ni le boulot », tient à préciser Fabienne Joulvka, enseignante en éducation socioculturelle et coordinatrice du projet. Il ne s'agit donc pas de le penser comme une contrainte mais plutôt comme un lieu d'effervescence. C'est avec cette philosophie, en tout cas, que les étudiants se sont investis dans le projet, qui donnera lieu à une note dans le cadre du contrôle continu comptant pour l'obtention du diplôme. Quant au tiers-lieu, l'équipe pédagogique espère une concrétisation à la fin de l'année scolaire prochaine.




image ouest.png (3.6kB)



Ils veulent créer une agora nouvelle génération

Publié le 28/05/2016
image classe.jpg (91.0kB)
La classe de première année de BTS développement et animation des territoires ruraux du lycée de l'Aulne. |
La classe de première année de BTS développement et animation des territoires ruraux du lycée de l'Aulne va faire émerger un lieu où tout le monde pourrait se regrouper et échanger.
« Ce concept nommé « tiers lieux », ça vient des États-Unis et là-bas ça marche très bien, indique Audrey, 18 ans. En France, ça commence à prendre de l'ampleur depuis quelques années. »

Les lycéens ont visité plusieurs « agoras » de ce type à Brest en janvier et ils ont adoré ce concept. Ils ont naturellement voulu créer le leur dans la cité de l'Aulne : « À la fac, le tiers lieu est un local qui fait office d'espace de travail où on peut réviser ensemble avec un coin restauration rapide. » Au lycée Vauban, Les fabriques du Ponant « prêtent des imprimantes 3D à ceux qui en ont besoin, c'est vraiment super. »

Réunion publique mardi 31 mai